Antoine Donzeaud

Du 7 avril au 19 mai 2018.



Losing interest


i lose interest when i feel like im tryin too hard, bein ignored, or we dont talk on a regular basis.

stop chasing people. if they block u, cut u off, ignore u.. let them go. let those who naturally gravitate toward u enjoy ur energy. We spend too much time clinging on to people so they dont leave. cherish those who want to see you, who want to talk to u, who are there by choice.

Dans le travail d’Antoine Donzeaud, le dialogue entre les œuvres et l’espace forme un tout. Un store de bureau opère comme un mécanisme de guidage pour l’oeil, parcourant l’espace selon une courbe et se terminant dans une chute. L’esthétique minimaliste et froide contient une intensité émotionnelle et spontanée, évidente dans les marques gestuelles des peintures. Elles sont réminiscentes d’une nonchalance adolescente et traduisent la lassitude des formes de langage actuelles, une recherche de nouvelles formes d’expression, une rupture derrière un écran. Losing interest peut être vu comme la scène d’un spectacle après sa représentation. Le contraste entre représentation et émotion occupe un rôle clef dans la compréhension de l’inspiration derrière l’exposition. La frontière entre le public et l’intime est ce même rideau théâtralisé sur nos vies mises en scène que l’on y soit présent ou non.